Nous disposons d'un équipement de production qui a été fabriqué par la compagnie Diversified Metal Engineering (DME) de Charlottetown à l'Île-du-Prince-Édouard.

Pour produire notre bonne bière, nous disposons d'une excellente eau offrant de très bons paramètres physico-chimiques, ne nécessitant qu'une filtration primaire. Nous utilisons des grains maltés d'une grande qualité et provenant de différents fournisseurs du Québec, du Canada et d'Europe.

La première opération du brassage consiste à moudre le mélange des grains sélectionnés pour la recette de bière.

Le moulin à grain
Les grains moulus sont acheminés à une première cuve où ils seront mélangés à de l'eau chaude pour un trempage variant de 20 à 60 minutes suivant le type de la bière brassée.

La première cuve de brassage
Le contenu de la première cuve est filtré grossièrement et transféré par pompage à la cuve de pasteurisation où il sera bouilli durant une période de 45 à 90 minutes afin d'être pasteurisé. Suivant les différents types de bières, le houblon, les épices et les fruits seront ajoutés durant la pasteurisation. Après la pasteurisation, le mélange obtenu porte maintenant le nom de moût de bière.

La cuve d'ébullition
La température du moût sera abaissée par échange de chaleur et le moût sera transféré par pompage dans une cuve de fermentation primaire (cuve conique). C'est au cours de ce transfert que le moût est mis en présence des levures qui sont responsables de la fermentation.

Les cuves primaires
Après 3 à 5 jours de fermentation en cuve primaire, le moût est devenu de la bière alcoolisée. Cependant, cette bière est encore peu intéressante car elle manque de maturation et est dépourvue de gaz. Cette bière sera pompée de sa cuve primaire à une cuve de garde où elle séjournera durant 12 à 20 jours suivant son type et sa stabilité.

Les cuves de garde
Après cette période de maturation, la bière sera embouteillée ou enfûtée.

Si la bière est enfûtée, elle sera gazée avec du bioxyde de carbone, du « beer gas » ou exceptionnellement avec de l'azote.

Les différents fûts 58,6 litres, 30, 20 et 10 litres
Si la bière est embouteillée, un sirop est ajouté lors de sa mise en bouteille afin de réactiver les levures encore présentes. La bière embouteillée sera ensuite mise au repos durant 15 à 20 jours afin de permettre une fermentation dans la bouteille. Cette deuxième fermentation assurera le gazage de la bière, augmentera de 0,5 % le taux d'alcool et causera un dépôt de lie au fond de la bouteille (vitamine B6).

 

 

 

fabrication